Image principale
Dégradations à la mine SLN de Kouaoua

Kouaoua, la mine au coeur d'un conflit qui dure

Tags
Conflit
Mine
Commune associée
Kouaoua

Kouaoua : les gisements de la discorde

Le conflit qui oppose la SLN, les coutumiers et les jeunes de Kouaoua n'en finit pas.

A ce jour, on compte 14 incendies de la "Serpentine" (tapis convoyeur du minerai) et les pertes d'exploitation s'élèvent à 1,8 milliard de francs pour la SLN (hors réparation des installations) pour les trois mois de blocage. 

Malgré des actions de médiation de la part de la province Nord et de l'Etat, des rencontres organisées entre les différents protagonistes, des discussions parfois tendues, le problème est loin d'être réglé.

Retour sur les origines et l'évolution de ce conflit qui dure.

Contenu structuré

Des incendies à répétition sur la serpentine

Les actes de vandalisme sur la mine de la SLN à Kouaoua ont débuté en 2016 et se sont multipliés en 2018.

Mai 2018. Les revendications derrière ces actes ne sont alors pas claires mais les conséquences sur l'activité minière à Kouaoua sont "tragiques" comme le dit Jeanne Setiano - De Bascoche, chef de centre du site minier de Kouaoua, dans ce reportage tourné en mai 2018 après un 4e incendie de la serpentine.

Taille de la boîte
8
Taille de la boîte
4
ID vidéo youtube
v27sjnw6ISk

Kouaoua : la serpentine une nouvelle fois vandalisée

22-11-2018

Mobilisation des salariés SLN de Kouaoua

Juin 2018. Après un 5e et un 6e incendie de la serpentine, les salariés se réunissent devant le site de la SLN pour manifester leurs inquiétudes et leur "ras-le-bol". Mouvement soutenu également par les habitants de la commune. Un courrier est alors déposé à la gendarmerie.

Taille de la boîte
12

La SLN envisage une alternative

Juin 2018. Au vu du coût important des dégâts causés par les six incendies criminels sur la serpentine du site minier de Kouaoua, la SLN envisage de remplacer la serpentine par du roulage. Explications de Bernard Laflamme, directeur général de la SLN.

 

Taille de la boîte
8
Taille de la boîte
4
ID vidéo youtube
khS8KCzWfSg

SLN : Vers un roulage partiel à Kouaoua ?

22-11-2018

Blocage du site par les jeunes de Kouaoua

Août 2018. Des jeunes des tribus de Mea et de Mechin bloquent l'accès à la mine. Ils déplorent que des travaux aient commencés au-dessus de leurs tribus sans leur consentement. Ils souhaitent empêcher l'exploitation de ses nouveaux gisements de nickel et préserver leur environnement et patrimoine.

Des discussions se mettent en place entre la SLN et les coutumiers pour évoquer ce problème et y trouver des solutions.

Taille de la boîte
4
Taille de la boîte
4
ID vidéo youtube
-Qr_iFOoWTw

Kouaoua : des jeunes bloquent l'accès de la SLN

22-11-2018
Taille de la boîte
4
ID vidéo youtube
m2K_hysxErk

Kouaoua : la jeunesse se sent lésée

22-11-2018

Fermeture de la mine

14 août 2018. Après le 10e incendie criminel et un accès bloqué depuis une semaine, la SLN ferme la mine de Kouaoua.

Selon un communiqué, la société suspend tous les contrats de prestations en cours. Elle estime ne plus pouvoir assurer la sécurité de son personnel, des ses installations ni de ses prestataires. Une partie des employés est alors déployée sur d'autres sites et des mesures de chômage partiel sont demandées pour le reste des salariés non réaffectés. Des mesures qui concernent 400 emplois. 

Orlando Nimoiri, porte-parole des jeunes à l'origine du blocage, reproche aux coutumiers et à la SLN de les exclure des discussions et se dégage de toute responsabilité concernant les incendies criminels sur la serpentine. (Interview par téléphone dans le JT du 14/08/18 à 1min53, ci-contre)

Taille de la boîte
8
Taille de la boîte
4
ID vidéo youtube
q6ur6tez5Wc

LE JT DU 14-08-2018

24-08-2018

Les raisons de la colère

A l'origine de ce conflit, l'exploitation minière de trois nouveaux gisements : Montcalm, Chêne-Gomme et Newco.

Taille de la boîte
4
Taille de la boîte
4
ID vidéo youtube
ebvqqGMyrfQ

Kouaoua: les sites de la discorde

22-11-2018
Taille de la boîte
4
ID vidéo youtube
A7Ip-xoXW18

Kouaoua : pourquoi la mine ne fait pas l'unanimité ?

22-11-2018

Des discussions tendues

Août 2018. La commissaire déléguée de l'Etat en province Nord, Marie-Paule Tourte Trolue organise une réunion avec les coutumiers et les jeunes bloqueurs mais le dialogue reste difficile (voir sujet ci-contre).

Une autre rencontre réunissant la mairie, la SLN, la DIMENC, les coutumiers et l'Etat s'est tenue à la mairie de Kouaoua. Les jeunes à l'origine du blocage ne s'y sont pas présentés. Motif : ils auraient préféré que la réunion se tienne à la tribu de Méa. La réunion est donc reportée au lendemain à la tribu cette fois.

A l'issue : l'exploitation des nouveaux gisements est suspendue afin de discuter des conditions dans lesquelles les autorisations minières ont été données.

 

 

Taille de la boîte
12
Taille de la boîte
4
ID vidéo youtube
ianKCSzhhzs

Coutumiers, jeunes, Etat : une réunion sous tension

22-11-2018
Taille de la boîte
4
ID vidéo youtube
7vPI9oLoCJ4

Mine : exploitation suspendue à Kaa Wi Paa ?

22-11-2018

Soutien de la CSTNC

Septembre 2018. La CSTNC se rallie aux jeunes bloqueurs de Kouaoua. A Doniambo, un mouvement de grève, sans blocage, est mis en place pour interpeller la direction de SLN. Une réunion s'est tenue entre la direction et les coutumiers de la commune afin de trouver des solutions au plus vite.

Taille de la boîte
12
Taille de la boîte
4
ID vidéo youtube
6_RDztArDb4

SLN : Jeunes et travailleurs se rencontrent à Doniambo

22-11-2018
Taille de la boîte
4
ID vidéo youtube
Sb9iiMblJxI

Un mouvement commun pour interpeller la SLN

22-11-2018

Statu quo sur la situation

Octobre 2018. Deux mois après les dernières discussions, les jeunes bloqueurs remettent la pression sur la SLN pour faire évoluer la situation. Ils forcent la fermeture des bureaux et ateliers de la SLN en sommant les salariés présents de quitter les lieux. Ils installent des banderoles réclamant la signature d'un protocole d'accord annulant l'exploitation des nouveaux gisements.

La SLN en réponse annonce qu'elle "ne signera aucun document de renonciation à ses titres et autorisations délivrés par les autorités compétentes".

Taille de la boîte
10
Taille de la boîte
4
ID vidéo youtube
dAGYQROd_wc

Orlando Nimoiri, porte-parole des jeunes de Kouaoua

22-11-2018

"La SLN tient à rappeler qu’elle est toujours ouverte au dialogue afin de trouver une issue à cette situation qui devient dramatique pour son personnel de Kouaoua et l’Entreprise toute entière, mais que des conditions de sécurité durables doivent prévaloir. 

D’autre part, la SLN a toujours été constante avec les auteurs du barrage en disant qu’elle ne signera aucun document de renonciation à ses titres et autorisations délivrés par les autorités compétentes."

(La Sociéte Le Nickel, le 02/10/18)

Taille de la boîte
8

Le conflit persiste pour de nouvelles raisons

Fin octobre. La province Nord annule par arrêté l'autorisation d'exploitation des trois nouveaux gisements de la SLN.

Mais le blocage persite. Pourquoi ? Les jeunes bloqueurs veulent ajouter un point de revendication à l'accord : l'abandon des poursuites à leur encontre. Mais ni les coutumiers, ni la SLN ne sont d'accord. 

9 novembre. Le blocage est levé par la gendarmerie. La SLN reprend aussitôt l'exploitation de la mine de Mea et de Kiel. Dans un communiqué, la SLN maintient son engagement "pour faciliter une reprise du dialogue entre les parties afin qu'une solution durable soit trouvée pour le bien de Kouaoua et de l'Entreprise".

22 novembre. De nouvelles dégradations au centre minier de Kouaoua. La tête de la serpentine et une dizaine d'engins sont les cibles d'incendies criminels. 

23 novembre. En dépit de ces dégradations, la direction et les équipes de la SLN reprennent le travail sur la mine de Kouaoua.

Taille de la boîte
8
Taille de la boîte
4
ID vidéo youtube
zrFP89lRAO8

Kouaoua : la tension monte après de nouvelles dégradations

23-11-2018

Ras-le-bol des habitants

Fin novembre. Les habitants manifestent leur mécontentement devant la mairie. Un mouvement de grogne suite à une altercation à la tribu de Mea-Mebara entre une famille de la tribu et les jeunes bloqueurs de la mine. Une pétition est lancée parmi la population de Kouaoua.

Taille de la boîte
8
Taille de la boîte
4
ID vidéo youtube
qMsjVMGw7DU